Le partage de biens matériels après décès d’une personne ayant des biens à son vivant est un fait qui entraine des scandales parfois hors normes au sein des familles. Afin de réduire un tel fléau, la rédaction du testament entre en jeu dans le but de faciliter, une fois réussie, la répartition des biens après décès.

Qu’est-ce qu’un testament ?

Le testament est après tout est un document rédigé, mais pas n’importe lequel. C’est un écrit par lequel une personne décide de transmettre ses dernières volontés après sa mort alors qu’elle sera plus là. Dans le testament, il est souvent question de répartition de biens. Cet écrit permet aux membres d’une famille de savoir,après décès de l’intéressé, comment il désire que la répartition de ses avoirs soit faite. Plus d’informations sont disponibles sur avocat-et-juriste.com.

Cependant, il existe essentiellement quatre (4) types de testaments qu’il est important de savoir :

  • Le testament authentique ;
  • Le testament olographe ;
  • Le testament mystique ;
  • Le testament international.

Le testament authentique

Comme déjà ce type de testament l’indique, c’est un testament que personne ne peut après décès de la personne contester. Il est authentique, vrai et rédigé par le notaire lui-même, en présence de la personne habituellement appelée le testateur et d’au plus deux autres personnes (parents, mari ou femme par exemple) appelées témoins du testateur. Au cas où le testateur ne veut aucun témoin qui lui est proche, il est recommandé que la rédaction du testament soit faite en la présence d’un autre notaire en fonction. L’intervention d’un juriste s’avère aussi importante afin de confirmer l’authenticité de ce qui a été rédigé comme testament.

Testament olographe

C’est le type de testament que la plupart des personnes moins équipées financièrement préfèrent choisi. En effet, ce type de testament, permets au testateur de rédiger lui-même son testament sur un papier libre bien numéroté et de le conserver chez soi après l’avoir bien signé et daté. Cependant, la perte ou la destruction d’un tel papier est évidente, alors il est recommandé qu’après rédaction, d’aller voir un notaire afin que ce dernier l’enregistre dans ses archives afin qu’après décès le contenu soit lu.

Le testament mystique

Le mot mystique intervient ici pour signifier que le testament est voilé de façon à ce que personne n’y ait accès. En effet, le testament est rédigé dans les mêmes conditions que le testament olographe. Mais ici, après rédaction, il est remis au notaire dans une enveloppe cachetée et bien fermée en la présente d’au plus deux témoins. Une fois donné au notaire, il l’enregistre et personne n’a plus accès, même pas le notaire lui-même. Ce type de testament permet juste de maintenir en toute discrétion le contenu de son testament jusqu’à sa mort.

Le testament international

C’est un type de testament supplémentaire qui concerne plus les personnes ayant des biens hors pays ou dans des pays étrangers. Il est souvent rédigé dans le même contexte que le testament authentique afin de conserver toute authenticité. Sauf qu’ici, ce n’est pas forcément le notaire qui s’occupe de la rédaction, n’importe qui désigné par le testateur peut le faire.

Il n’existe pas un type de testament qui soit meilleur qu’un autre, le tout dépend du choix et du désir de chacun.