Les missions accomplies par un intervenant de droit doivent se mesurer par la facture qu’il suggère à son client. Certaines factures disproportionnées peuvent remonter les tensions entre les deux parties. Ces situations peuvent être source d’un réel conflit. Mais réagir en face d’un avocat, connaisseur de loi, peut paraître frustrant. Les clients perdent les pédales, et ne savent plus vers qui se tourner pour ces situations.

Réunir les preuves pour vérifier l’abus

Les factures disproportionnées troublent la collaboration entre un avocat et son client. Ces actes sont reconnus comme la loi comme un abus d’honoraires. De la part d’un avocat en service, ces actes peuvent mettre en cause leur réputation, leur franchise et également leur honnêteté. Ces frais d’honoraires exagérés et abusifs peuvent être poursuivis devant la justice. D’ailleurs, ils pourraient même faire l’objet d’une grande sanction aux yeux des bâtonniers. Les frais de prestations d’un avocat doivent toujours être liés aux interventions qu’il pourra réaliser. Pour la bonne gestion d’une affaire juridique, il est important d’évaluer ces factures en fonction des services à rendre pour le client. Pour plus de détails, rendez-vous sur www.traite-simplifie.org. Les éléments matériels comptent donc pour ces cas d’espèce afin de vérifier s’il existe réellement des honoraires abusifs pour une collaboration.

Demander le calcul réel sur la totalité de la facture

L’honoraire d’un avocat est généralement fixé par rapport au service à entreprendre. Tout dépend de la complexité de l’enjeu des procédures et de diverses interventions qu’il est obligé de réaliser. Les honoraires d’avocat ne sont pas identiques, car il peut varier de chaque situation. Ils sont donc libres de fixer leurs honoraires selon leur convenance. Mais pour certains cas abusifs, la meilleure chose à faire est surtout de réunir les preuves, qui consistent à gérer le bien-fondé de la facture. Pour le calcul de cette facture en question, les clients ont le droit de réclamer tous les détails qui composent la totalité de l’intervention. S’ils constatent donc un certain abus en vertu de ces situations, il pourra porter plainte.

Un processus de saisine du bâtonnier avec les preuves en main

Il existe des calculs d’honoraires fixes. Ils sont d’ailleurs basés sous certaines conditions. Les avocats en service peuvent fixer leurs honoraires que ce soit à l’heure, par forfait, ou également par abonnement. Une fois toutes les preuves réunies, la procédure serait :

  • D’envoyer une lettre au bâtonnier
  • La convocation des deux parties par les bâtonniers : C’est le plus grand moment de partager toutes les preuves, et de plaider en sa cause en se plaçant pour le titre d’une victime

Les bâtonniers peuvent prendre une décision fixe après les quatre qui suivent. Dans une situation aggravante, la proclamation de sa décision peut faire suite à des impacts importants au niveau du service de l’avocat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.